Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le blog de l'amie scolaire : Questions de profs.

Ce blog n'est pas un forum de débat entre partisans et adversaires de la pédagogie. Il veut être un lieu de réflexion et d'échanges pédagogiques destiné aux professionnels de l'école et à tous ceux qui s'interrogent, doutent, cherchent, souhaitent une aide à la recherche, à la pratique du métier, sans oublier les parents, bien sûr. Nous répondrons à toute question, non polémique...

samedi 28 septembre 2019

Non ! Oraliser un texte, ce n'est pas lire à haute voix.

David, un des amis du blog, m'envoie une anecdote qui m'invite à reprendre la question de ce titre. C'est sa rencontre avec une maman d'élève qui, en lui expliquant tout le travail — très intelligent — qu'elle menait avec son petit bonhomme pour l'aider en lecture, a terminé son récit par ces mots : "Je sais que cela va venir pour lui, mais ce qui est encore difficile, c'est qu'il ne marque pas encore assez les virgules et les points".
Qu'auriez-vous répondu à cela ?

Lire la suite

vendredi 13 septembre 2019

Il pleut, il pleut, bergère, des brochures au primaire...

Devant cette pluie de brochures "pédagogiques", estampillées "Ministèrede l'Éducation Nationale", — en quelques semaines trois nouvelles brochures sont mises sur le marché, pour aider les pauvres enseignants à faire convenablement leur classe — c'est à Fabre d'Églantine que l'on songe, ainsi qu'au contexte de sa chanson.
Les moutons, nos collègues, auraient intérêt à rentrer, pour se réveiller : l'orage gronde et ce déluge de conseils en forme d'injonctions autoritaires et de guides imposés risque fort d'emporter, dans son courant, leur liberté pédagogique... Et bientôt, peut-être, leur liberté tout court.

Lire la suite

mardi 3 septembre 2019

Vers une école de la conscience...

Ce titre n'est pas de moi (et je le regrette !). C'est celui d'un ouvrage, que présente ce matin le site de Pascal Bouchard, ToutEduc, après l'Expresso du Café Pédagogique, il y a quelque temps : le dernier ouvrage de Roger François Gautier (Bergeron-Levrault) : "Crise des programmes scolaires ; vers une école de la conscience", paru en juin dernier.
Face à l'école d'une prétendue "confiance", imposée officiellement, cette jolie variation consonantique invite à la réflexion, au seuil de cette nouvelle année scolaire.

Lire la suite

samedi 24 août 2019

Un peu d'humour pour une rentrée pas commode...

Pour effectuer une rentrée qui a tout pour être rude, rien de tel qu'un peu d'humour. Une aide certaine, pour affronter, tranquille et souriant, la mitraille blanquerrienne.
Voici donc un cadeau de rentrée... Pas si innocent que cela.

Lire la suite

dimanche 4 août 2019

Enfin, une lueur d'espoir ? Hélas, c'est en Suisse !

Certes, la Suisse n'est pas la France... Mais tout de même, cette nouvelle, relayée ce matin par Twitter, pourrait peut-être donner des idées à d'autres : Il n’y aura pas de classement des établissements d’enseignement secondaire en Suisse : ainsi en a décidé le Sénat au terme d’un débat qui a mis en évidence les limites de ce type de palmarès.
Et d'ajouter : Les Suisses sont contre la culture du classement.

Lire la suite

mercredi 17 juillet 2019

Les enfants sacrifiés...

La politique du puzzle se poursuit tranquillement et sans bruit, pendant que chacun tourne le dos vers ses valises. Les pièces s'installent ici ou là sans qu'on puisse bien voir ce que représentera le tout, lequel, malgré tout commence à prendre figure. On notera que le contexte, dans lequel se joue cette partie, a été judicieusement choisi, pour que tout réveil de l'opinion ne puisse se produire que trop tard.
Certes les Cassandre ne sont guère entendues. Pourtant les signes sont là, qui ne sont pas de simples rumeurs. La cohérence des projets officiels peut difficilement être contestée. Ils sont dangereux. il faut que chacun le sache et puisse y réfléchir.

Lire la suite

samedi 29 juin 2019

Un cahier de vacances pour les profs.

C'est la saison. Elle ne fait que commencer, mais ça démarre fort : les cahiers de vacances se vendent mieux que des petits pains, et nos chers bambins vont pouvoir travailler comme il convient durant ces deux mois de prétendues vacances — évidemment pour ne pas perdre la main...
Mais nous, les profs, qui avons tant besoin de la reprendre, cette main, dont un pouvoir indélicat nous prive chaque jour un peu plus, nous pourrions peut-être mettre à profit cette période pour revoir les fondamentaux de notre métier.
Notre ministre n'est-il pas précisément un fan inconditionnel des fondamentaux à l'école ?

Lire la suite

mercredi 19 juin 2019

Amis profs, reprenez la main, c'est urgent !

Au seuil des grandes vacances, au moment de se "poser" un peu pour pouvoir réfléchir, c'est un appel que vous lance, du haut de son observatoire de "retraitée", l'hôtesse de ce blog. Un appel non aux armes, mais à l'action, urgente, collective et déterminée pour la rentrée, face à ce qui ressemble fort à un véritable coup d'état dans le monde enseignant.
Certes, on n'en voit guère d'allusions dans les revendications actuelles, car, on a pris soin de le cacher derrière des injustices plus évidentes encore, qui paraissent (à tort) plus urgentes.
Pourtant, les différentes notes, circulaires et autres brochures, qui imposent de manière autoritaire comment faire votre métier sont bien incompatibles avec les règles de fonctionnement d'une démocratie. Laisser s'installer et se banaliser de tels comportements, au demeurant assortis de menaces, avec mises à exécutions de celles-ci, dont les exemples sont chaque jour plus nombreux, apparaît, de toute évidence, extrêmement imprudent.

Lire la suite

dimanche 2 juin 2019

Sauver l'École Maternelle !

Sauvez l'école maternelle, sauver l'école tout court et tous ceux qui y vivent, enfants et enseignants aussi maltraités les uns que les autres.
Les recommandations du Ministre pour l'École Maternelle viennent de sortir au BO du 28 mai 2019. Elles sont, et de loin, le pire de toutes les autres recommandations.
Il faut dire adieu à l'École Maternelle, admirée partout — malgré quelques imperfections, si minimes, au regard de ce qui la menace maintenant —, celle, dont Philippe Meirieu disait qu'elle est la première des écoles, mais aussi que c’est premièrement une école et une école essentielle pour la réussite de la scolarité de l’enfant ainsi que pour la construction d’une société démocratique plus juste et plus solidaire ; et surtout qu'elle est lieu de l'émergence d'un enfant-sujet, contre toutes les tentations de réduction de l’enfant à un objet.

Lire la suite

samedi 25 mai 2019

Le contexte, vous dis-je !

Monsieur Jean-Michel Blanquer, notre distingué ministre, interrogé sur France Inter, à propos de la photo où l'on voit des lycéens à genoux dans la rue, mains sur la tête — photo qui a fait le tour des médias — a eu cette fort pertinente réponse : "Il faut faire très attention aux images découpées. Il faut savoir ce qui s'est passé avant, le contexte dans lequel elles se sont passées.". Curieux que cette notion de "contexte" lui semble si importante pour une photo, et pas du tout, pour apprendre à lire aux enfants...
Mais au fait, c'est quoi, le CONTEXTE, et quel rôle joue-t-il dans la compréhension ? ?

Lire la suite

samedi 4 mai 2019

De prétendus progrès... révoltants.

La DEPP a publié récemment les résultats des évaluations CP et CE1, où sont constatés des "progrès" chez les élèves — progrès, du reste, mitigés et c'est heureux : ils prouvent que les enfants (pas tous hélas !) savent parfois résister aux maltraitances officielles (non : même si bien peu s'en soucient, le mot n'est pas trop fort !).
Comme le fait remarquer, de façon terrible, Gérard Mordillat, dans sa dernière interview de "Là-bas si j'y suis" (1), où il constate que pas un seul milliardaire n'a donné le moindre centime pour reconstruire les immeubles effondrés de Marseille et reloger les malheureux rescapés qui ont tout perdu, les révoltes des uns ne sont pas forcément celles des autres.

Lire la suite

lundi 22 avril 2019

Et la formation des enseignants, alors ?

Gérer les erreurs des élèves, mener de façon efficace leur "correction", débouche obligatoirement sur la formation donnée aux enseignants.
L'ami David m'envoie une histoire de basket qui nous conduit tout droit à cette question : qu'est-ce qu'un "bon" formateur ?
Au moment où se trament, dans l'ombre de la rue de Grenelle, des projets inquiétants sur ce sujet, il n'est pas inutile de se la poser... Et d'y apporter des éléments de réponse !

Lire la suite

mardi 16 avril 2019

Que faire avec les erreurs des élèves ? (suite)

La question des erreurs conduit naturellement à poser celle de la "correction". Vous savez : le cauchemar de plus d'un collègue. Cette prétendue nécessité qui contraint l'enseignant à passer des heures, bloqué à son bureau, le soir, à écrire sur des copies d'élèves des propos qu'ils ne liront pas, pour un profit dont on n'a toujours pas trouvé où il pourrait se cacher...
J'ai retrouvé dans mes archives un assez bel exemple de copie corrigée, de nature à réfléchir sur bien des sujets, autour de notre propos.

Lire la suite

jeudi 11 avril 2019

Que faire avec les erreurs des élèves ?

Quittons un moment les analyses de la politique désastreuse de monsieur Blanquer, pour revenir à des questions de pédagogie concrète, de nature, me semble-t-il, à susciter, davantage peut-être, réactions et réflexions de nos collègues.
De récentes retrouvailles avec des Toulousains, amis de longue date, mais un peu perdus de vue, m'ont conduite à me replonger dans un ouvrage, pas très facile à lire, mais passionnant, celui d'une ex-collègue matheuse, Françoise Savioz, auteur(e) d'un ouvrage intitulé "L'erreur n'est pas une faute" (l'Harmattan). Lu un peu vite à sa parution en 2008, un peu oublié depuis, sa relecture me semble d'une brûlante actualité, et j'y trouve beaucoup de choses susceptibles d'intéresser nos lecteurs.

Lire la suite

samedi 6 avril 2019

Travail par cycles : les contradictions du Ministre.

Contradictions, ignorances ou savant calcul ? Quand on relit les "ré-ajustements" 2018 des programmes 2016, ces derniers étant aux yeux du Ministre beaucoup trop "pédagogistes", on voit bien que le terme de "cycle", abondamment cité, s'y trouve complètement vidé de toute signification : un terme pour donner l'illusion d'une continuité, et c'est tout.
Il est temps, au seuil du dernier trimestre de l'année scolaire, de rappeler quelques données élémentaires, avant que n'arrivent, pendant les vacances et opportunément trop tard pour qu'on puisse s'y opposer, les dernières pièces du puzzle officiel.

Lire la suite

lundi 25 mars 2019

Privilégier le rappel à la loi, avant toute sanction disciplinaire...

C'est par cette formule, que le Ministère de l'Education Nationale a répondu à la lettre envoyée par le syndicat des professeurs d'école SNUIPP-FSU, — bravo à eux et merci ! — protestant contre les menaces de sanction du dit Ministère, à l'encontre des enseignants qui refuseraient de faire passer les évaluations officielles au CP.
On peut, certes, y voir une ouverture vers le dialogue. Pourtant, le choix des mots n'y est ni anodin, ni rassurant.

Lire la suite

mardi 19 mars 2019

Être de vrais chefs d'équipe...

Cette formule, très "boyscout", est la conclusion de la partie destinée aux "managers" (tout simplement, les chefs d'établissements scolaires, en particulier ceux des futurs EPSF (Etablissements publics des savoirs fondamentaux)(1), du projet de loi de transformation de la fonction publique. Elle mérite qu'on s'y arrête, car elle en dit plus long qu'elle ne le laisse paraitre, sur les véritables projets gouvernementaux concernant la société qu'ils souhaitent voir s'installer.
Même si on peut lire, ici ou là quelques cris d'alarme, hélas peu entendus, il semble bien que le temps de s'énerver vraiment soit arrivé.

(1) Leur existence même semble menacée, dit-on... Mais les menaces, que l'ensemble des mesures représente, ne sont pas menacées, elles sont menaçantes !..

Lire la suite

jeudi 7 mars 2019

Littérature à l'école : quelle formation des enseignants ?

Le commentaire de Laurent sur le billet précédent, nous ramène à la question essentielle de la formation des enseignants, notamment en littérature, dont la place, dans les projets blanquerriens, est loin d'être primordiale.
Pour tenter de l'approcher de façon un peu approfondie, je propose à l'analyse collective une des nombreuses "fiches pédagogiques", généralement signées, qui présentent, sur la toile, des séances de travail de lecture.
Et comme nous sommes sur la nouvelle de B. Friot, restons-y !

Lire la suite

dimanche 3 mars 2019

L'apprentissage de la lecture ? C'est trente ans après qu'on peut l'évaluer !

Et pas avant !! Notre Ministre, fan pourtant d'évaluation, oublie (ignore?) qu'en matière d'apprentissage, ce n'est qu'à long terme que peuvent être mesurés sérieusement les résultats. Dans l'immédiat, ce qui est mesuré, c'est le VÉCU, non les savoirs acquis, qui ne peuvent l'être, c'est prouvé depuis longtemps, qu'après un long séjour dans ce qu'on appelle, le "savoir passif", l'ensemble des savoirs qu'on est capable de reconnaître, mais qu'on ne peut pas utiliser. Trente ans après, les vrais résultats sont là...

Lire la suite

mercredi 20 février 2019

Imposer le respect de l'autorité...

Ces fortes paroles ont été prononcées hier par un ancien président de la République, comme solution aux remontées d'antisémitisme, et autres formes de racisme, auxquelles on assiste actuellement.
Comme si le respect pouvait être imposé... Comme si l'autorité pouvait être objet de respect...
En être encore là, quand le 21ème siècle a déjà presque vingt ans : une belle déception !
Donc il faut encore rappeler quelques évidences, qui apparemment, ne le sont pas pour tous.

Lire la suite

samedi 9 février 2019

Ecole de la confiance ou... confiance en l'école ?

Monsieur le ministre nous rebat les oreilles (et les yeux) avec le mot de "confiance", omniprésent dans un discours où c'est surtout le contraire qui est à lire. Il n'a peur ni des contradictions, ni des détournements sémantiques, pour asseoir son argumentation et avec un aplomb, dont on ne peut qu'admirer l'audace, il affiche une assurance redoutable dans sa maîtrise du déni de bon sens.
Il importe donc d'y voir clair : essayons de délabyrinther ces roueries de vocabulaire.

Lire la suite

samedi 26 janvier 2019

En matière d'apprentissage, plus un résultat est rapide, moins il est fiable.

Cette vérité, affirmée depuis bien longtemps pourtant par les plus grands penseurs de la planète, semble bien oubliée aujourd'hui de nos dirigeants.
Il est bon de la rappeler, et celui qui nous y invite aujourd'hui, c'est un collègue matheux, Rémi Brissiaud, qui, en s'insurgeant contre les épreuves de calcul de l'évaluation CP, nous apporte, dans un brillant article rapporté par l'Expresso du Café, des arguments béton, qui font apparaître mieux encore où se trouvent les erreurs de monsieur Blanquer, les erreurs et les dangers de ce qu'il impose.

Lire la suite

mercredi 23 janvier 2019

Faut-il en rire, ou en pleurer ?

Les évaluations CP en janvier, c'était déjà dur à supporter, si dur qu'il faut absolument trouver des moyens d'en limiter au maximum les dégâts qu'elles vont commettre sur les petits et sur leur avenir d'élèves et de lecteurs.
Aussi devons-nous avoir une miette de reconnaissance pour cette remarquable invention pédagogique et culturelle, sortie depuis un an déjà, avec la bénédiction des instances dirigeantes, mais reprise avec enthousiasme par une collègue (soupir de tristesse...), et présentée par l'Expresso du Café pédagogique, ce matin, sous le titre original de " livres en sons simples ".

Lire la suite

mardi 15 janvier 2019

L'effort a-t-il du sens ?

L'admirable formule, "le sens de l'effort" reprise récemment par notre Président de la République, suscite bien des réflexions et comme un rapprochement avec la parabole biblique, de la paille et la poutre. Elle nous ramène surtout à l'école, à la lecture et aux traditions de l'une et de l'autre. L'ami Laurent nos propose sur ce point de précieuses informations, et de savoureux rapprochements.

Lire la suite

jeudi 10 janvier 2019

Le smartphone et le livre...

On dirait le titre d'une fable. De fait, c'en est une.
Elle nous est suggérée par deux de nos amis du blog, Julos et David, le premier avec un récit, dont la morale ne peut nous laisser indifférents, le second par une savoureuse vidéo, à l'humour moins caricatural qu'on ne le pense à première vue.
Comment juger cela ? Est-ce dramatique ? En quoi ? Faut-il agir ? Pourquoi et surtout comment ?
Nous avons besoin de vous...

Lire la suite

lundi 31 décembre 2018

Résister pour retrouver la lumière...

Julos nous parlé des "mots bleus" de Jean Michel Jarre que chantait Bashung... Voici, pour booster nos énergies, la route bleue qui mène à la lumière...

Lire la suite

vendredi 28 décembre 2018

Pour une année de résistance...

Depuis onze ans que ce blog existe — hormis une fugitive éclaircie en mai 2012 — chaque année à la saint Sylvestre, le billet de bonne année a évoqué des nuages menaçants sur l'école, l'avenir de nos enfants, et formulé des vœux pour qu'un vent de bon sens les chasse.
Chaque année, douze mois plus tard, ils se sont révélés déçus.
Mais cette année, les choses sont beaucoup plus graves : même si un vent s'est levé pour changer les choses, l'école ne figure pas dans les préoccupation de ceux qui se lèvent : plus que jamais, elle est en danger...

Lire la suite

dimanche 23 décembre 2018

Lecture d'images

A la veille de Noël, et pour rester dans notre pauvre chère lecture si malmenée, je vous offre cette image que publie le magazine du Monde... Sa lecture n'est pas sans intérêt — et de toutes sortes — y compris pour nos élèves... Qu'en pensez-vous ?

Lire la suite

mardi 11 décembre 2018

Langage+déchiffrage = compréhension.

Cette intéressante égalité, d'une absolue rigueur mathématique et logique, est la devise de la nouvelle pédagogie de la lecture. Au désormais célèbre 110 bis, d'une rue si connue qu'on ne la précise pas, existe maintenant le "Lab d'innovations pédagogiques", que le ministre, dans sa grande sagesse, a ouvert au printemps dernier.
Deux programmes de recherche, évidemment agréés officiellement, y seraient actuellement expérimentés. Ils sont signés respectivement Alain Bentolila, et "Agir pour L'École". J'ai pu me procurer les trois fascicules de ce dernier. Il me semble nécessaire de vous en communiquer quelques passages savoureux.

Lire la suite

jeudi 29 novembre 2018

Une personne, l'élève ? Ça change beaucoup de choses...

Que l'élève soit une personne, un enfant, avant d'être un élève, et bien que ce soit loin d'être évident aux yeux de nos dirigeants, c'est une idée admise par tous ceux qui réfléchissent véritablement sur ce qu'est l'école : les commentaires le prouvent amplement.
Mais on parle moins des contradictions, qui surgissent dès qu'on creuse un peu la question, entre ce principe et les pratiques de classe. Je veux parler, non pas seulement de celles que conseillent messieurs les ministres et consorts, mais aussi, surtout, de celles qui continuent de suivre tranquillement leur petit bonhomme de chemin depuis que l'école existe, sans que personne n'y trouve malice.

Lire la suite

dimanche 18 novembre 2018

L'élève est une personne.

Choisir sa manière de faire la classe ne se fait ni en obéissant à des ordres, ni en s'appuyant sur un nom, fût-il celui de Maria Montessori, ni sur une science, même une "neuroscience", cela se fait sur des convictions profondes, étayées de savoirs scientifiques, issus des diverses recherches concernant ce qu'il y a à enseigner. Par exemple, celle qui fait le titre de ce billet, la première donnée incontournable, sur laquelle il importe d'être au clair, pour pouvoir exercer de façon cohérente, notre métier d'enseignant.

Lire la suite

dimanche 4 novembre 2018

Quelle école, pour quel type de citoyens dans une démocratie digne de ce nom ?

Comme ce fut toujours le cas dans les périodes où l'on pouvait sentir monter une inquiétude sourde, notamment pour l'avenir de l'école, des choses se sont passées pendant les vacances. Entre autres, deux textes ont été diffusés sur Internet, qui, en évoquant des décisions officielles, répondent à la question du titre. Ils concernent des lieux radicalement différents, mais on peut y repérer d'inquiétantes convergences.

Lire la suite

samedi 20 octobre 2018

Quand les I.A. donnent de bons conseils...

Je ne résiste pas au plaisir de partager avec nos blogueurs le savoureux document que David vient de m'envoyer : outre l'intérêt évident du conseil que nous donne cet I.A (Inspecteur d'Académie, pour nos amis qui ne sont pas du sérail), cela constitue une petite pause bienfaisante, dans notre quête d'une autre pédagogie, un voyage inattendu dans l'histoire de notre École, et un conseil plus inattendu encore, susceptible de changer notre regard sur les IA.
Il faut dire que la race à laquelle appartenait celui-ci a peut-être disparu depuis le temps. N'empêche, bravo à lui !
Plût aux dieux scolaires qu'un tel IA, par delà les décennies et le siècle, eût fait pour nous, quelques émules — et pas seulement pour le conseil donné : le regard porté ici sur les enseignants, mériterait qu'on s'en inspirât quelque peu, également.

Lire la suite

dimanche 14 octobre 2018

Les erreurs de la méthode...

Il est d'usage de fournir les solutions des jeux d'énigmes, notamment de ceux où des erreurs sont à repérer. Et quand il s'agit de les repérer dans un texte de conseils pédagogiques, qu'on va devoir suivre, cela devient une nécessité et une prudence : ce sont des enfants qui ont à la subir. Les outils de cette sorte étant imposés officiellement, il importe donc de vérifier qu'ils ne présentent aucun danger pour eux.
Si tel n'est pas le cas, il s'agira de comprendre pourquoi des personnes "haut placées" et pourvues de diplômes admirables, les trouvent dignes d'être proposés, et de réfléchir aux moyen de résister à des ordres dangereux.

Lire la suite

vendredi 12 octobre 2018

Bien suivre la méthode...

Voici un nouveau jeu : le jeu des sept erreurs (sept, ou plus, ou moins, c'est très ouvert !). On peut dire aussi pour être plus objectif : "le jeu du d'accord/pas d'accord".
Maintenant qu'on a vu un certain nombre d'exemples tendant à prouver que le déchiffrage oralisé n'est pas présent dans l'acte de lire, il est intéressant de voir comment le présentent les méthodes qui l'enseignent. J'ai choisi la présentation que font leurs auteures, de la méthode "Lire avec Léo et Léa " (méthode chaudement conseillée en haut lieu), où il est possible de voir un certain nombre d'affirmations discutables, peut-être d'autres qui sont à retenir : c'est ce que pensent évidemment nos dirigeants, qui l'imposent comme étant une des meilleures.
Toutes les observations que vous apporterez devraient constituer une bonne base de discussions sur le comment s'y prendre en classe pour que les petits entrent dans la lecture ?
A vous de jouer !

Lire la suite

mardi 2 octobre 2018

Le déchiffrage encore...

Lorsqu'on ose prétendre que le déchiffrage n'appartient pas à la lecture, dans la levée de bouclier qui surgit, il y a toujours une voix, plutôt modérée, pour apporter une précision avec le bémol suivant : "Mais si ! On est bien obligé de déchiffrer, au moins quand on rencontre des mots difficiles..."
Voici un nouveau jeu, pour vérifier cette affirmation.

Lire la suite

mardi 25 septembre 2018

Qui dit quoi dans un écrit ?

Voici un autre problème, ignoré des méthodes, syllabiques ou autres. Mais chacun pense qu'au CP, on a bien le temps d'en parler...
Êtes-vous de cet avis ?

Lire la suite

vendredi 21 septembre 2018

Quels problèmes pose la compréhension des écrits ?

C'est la question à laquelle ce blog souhaite répondre cette année, à travers tous ces petits "TP", que nous proposons depuis la rentrée.
Cette fois, sur ce même thème, c'est un aspect un peu différent de la question que je propose ici, en revenant sur un exemple apporté par David.
Vous avez noté que le titre dit bien : "les problèmes posés par la compréhension" et non "les difficultés de compréhension" des élèves. Ce n'est pas du tout la même chose, et l'on a des raisons de penser que ce déplacement de focalisation est responsable de la majorité des échecs observés chez les élèves.

Lire la suite

mardi 11 septembre 2018

Déchiffrer n'est pas lire (suite)

Avec le message maths, on a vu que, pour comprendre un message nouveau, même quand on peut le déchiffrer par la connaissance des signes qui le constituent, cette activité n'est d'aucun secours effectif.
Pour aller plus loin, sur ce qui se passe dans l'acte de comprendre, je vous propose aujourd'hui, non pas une énigme à résoudre, mais un document, que vous comprendrez, cette fois, sans peine.
Au fait, vous aurez fait comment ?
Que nous apprend la lecture de cette affiche ? Comment l'utiliseriez-vous en classe ?

Lire la suite

mercredi 5 septembre 2018

Comprendre : comment ça se passe ?

Question à laquelle il est indispensable d'avoir répondu si l'on veut pouvoir en donner la maîtrise aux enfants. On observe pourtant que ni cette réponse, ni même la question, ne sont envisagées pour expliquer aux enseignants ce qu'ils doivent faire pour que leurs élèves apprennent à lire. La situation n'est donc qu'un débat d'opinion, loin de toute rigueur scientifique tant prônée par le Ministre.
La lecture du message mathématique (1) a permis de découvrir sur ce point quelques éléments de réponse, qu'il faut préciser maintenant.

Lire la suite

vendredi 31 août 2018

Evaluations au CP : danger !

Abandonnons un moment le déchiffrage : il y a urgence. Nous y reviendrons bientôt.
Il faut, en effet, parler sans attendre des évaluations CP, prévues par le Ministre, qui sont tout sauf scientifiques. Une caricature de rigueur qui va certes plaire au public, mais qui n'est en réalité qu'un cumul de contresens, un déni d'éducation, dont enfants et enseignants vont payer lourdement les frais. Il faut tout faire pour les empêcher de dénaturer le travail des collègues et les apprentissages des petits.

Lire la suite

dimanche 19 août 2018

Une rentrée de résistance

Résistance et donc réflexion.
Il y a des choses qu'on ne peut pas accepter. Par exemple, il est anormal et déraisonnable, dans ce qu'il est convenu d'appeler une démocratie, qu'une personne qui n'a jamais fait la classe en école primaire, avec des conseillers qui n'en ont pas davantage l'expérience, puisse imposer une manière de le faire, à d'autres personnes dont c'est le métier.
Face à ce qui est, à la fois un abus de pouvoir et un déni de démocratie, que faire ? Il est beau qu'un soldat désobéisse à un ordre criminel. Même si l'on est tenté de trouver excessif, le fait d'appliquer l'adjectif "criminel" au "réajustement des programmes du primaire", il n'en reste pas moins que celui-ci représente un grave manquement aux lois de notre pays, dont les conséquences à long terme peuvent être désastreuses pour les adultes que deviendront nos enfants. Se trouve donc posé le redoutable problème de la réaction à adopter. Résister, oui, mais comment ?

Lire la suite

lundi 2 juillet 2018

Rendez-vous à la rentrée...


Donc que vos vacances soient bonnes, reposantes et fructueuses...
Un bon moyen d'y parvenir: une petite méditation sur cette pensée de Paulo Coelho




Et je ne peux m'empêcher d'y ajouter cette phrase d'Eirick Prairat, que vient de tweeter Philipe Meirieu :

Ce que le professeur montre d'abord aux élèves — de manière directe et immédiate — ce n'est pas le monde (ou plus exactement, ce bout du monde dont il est l'expert), mais son propre rapport passionné à ce bout du monde. (2013)

lundi 25 juin 2018

Les mots de la grammaire.

Coucou ! Les revoilou ! COD et COI, accompagnés des 56 "compléments circonstanciels" répertoriés, sont de retour !
Ainsi en a décidé, dans sa grande sagesse (fort discutable), le grand Vizir de l'Education Nationale, dont les "réajustements" aux programmes 2015-2016 viennent de sortir.
Une telle décision, qui ne peut que surprendre de la part d'un ministre si soucieux de scientificité, exige qu'on y réfléchisse, car elle marque une replongée dans l'opacité de la terminologie traditionnelle.
Mais, puisque ces termes reviennent pour être imposés, il faut aider les collègues à en éviter les graves inconvénients. C'est pourquoi, je leur propose un petit jeu interactif (c'est la mode !) pour les vacances, afin de clarifier un problème régulièrement mal posé, source de temps perdu : bien comprendre ce dont il s'agit et agir efficacement auprès des enfants sans courir de risques inutiles...

Lire la suite

vendredi 8 juin 2018

Donnée scientifique et interprétation de celle-ci.

Voici une nouvelle formule possible des "billets" du blog : des réactions à chaud, assez courtes, auxquelles, peut-être, nos lecteurs auront envie de répondre.
Aujourd'hui, je réagis à une info, relayée par l'Expresso du Café.
"Les neurosciences cognitives ont démontré qu’un bon apprentissage consiste à « se tester immédiatement et aussi souvent que possible pour vérifier ses connaissances » (N Gallois, Neurosciences de la mémoire et de l’apprentissage, Formation ESPE académie de Nantes 2018).
Intéressant et sûrement vrai scientifiquement... sauf que l'oubli des données psychologique fait que l'emploi du verbe " se tester" — très ambigu sous son apparence scientifique — rend l'affirmation dangereuse en pédagogie.

Lire la suite

dimanche 3 juin 2018

Au secours ! Enfants maltraités !

Pousser un cri d'alarme — moins drôle que celui de Devos, certes — est tout à fait nécessaire aujourd'hui, même en attendant les propositions que les lecteurs de ce blog ne vont pas manquer d'envoyer (l'espoir est un droit inaliénable), pour rendre ce blog plus intéressant et surtout plus efficace auprès des collègues en activité : une formule différente, des contenus et des questions proposés par eux etc.
Ce qui se prépare pour la rentrée est terrifiant. Et le premier danger, c'est la résignation molle, voire la somnolence tranquille où nous nageottons plus ou moins égoïstement, telle la grenouille dans son eau tiède, en pensant que, même si cette eau n'a pas très bon goût, c'est déjà pas mal qu'elle soit là, sans se préoccuper de savoir si le gaz est allumé en dessous.

Lire la suite

jeudi 31 mai 2018

Le rire et l'humour à l'école.

Comme c'est un dessin d'humour qui a ouvert le "blog nouveau", il est normal que l'humour soit notre premier thème. Pas inintéressant pour les vacances, non ? Et ce, d'autant plus qu'il ne manque pas de points d'interrogation !
C'est aussi une occasion de (re)découvrir un bel ouvrage, en trois volumes de Hugues Lethierry, publié en 1997, aux Éditions De Boeck Université, intitulé : "SAVOIR(S) EN RIRE" avec un avant-propos de Robert Escarpit et une préface — succulente — d'André Giordan.

Lire la suite

lundi 28 mai 2018

Pour mieux répondre aux besoins des collègues, le blog évolue.

La lecture critique du petit livre orange disparaît provisoirement du blog.
Nous vous invitons maintenant à poser des questions, à faire part de vos trouvailles et expériences perso, à présenter les difficultés auxquelles vous vous heurtez. Ceux qui auraient des propositions essaieront de vous répondre.
Aux répondeurs : outre le respect de la charte du blog, nous vous demandons d’éviter les longs exposés et le jargon technique. La théorie est nécessaire, mais doit rester LISIBLE par tous !

Lire la suite

jeudi 10 mai 2018

Le son, l'âne et le numérique.

Ce pourrait être une fable. C'est seulement la dernière touche, dûment estampillée Ministère de l'Éducation Nationale, d'un programme d'obsolescence du savoir lire, grâce auquel ce dernier ne dépassera pas le seuil du primaire, exception faite des chanceux qui auront pu se l'approprier ailleurs qu'à l'école.
Au centenaire manuel, par lequel les enfants apprennent une activité de déchiffrage oralisé de syllabes qui les détourne de la véritable lecture, s'ajoute désormais un outil, issu des développements technologiques les plus modernes (pour équilibrer les choses, sans doute), qui, en les enfermant dans l'oralisation, leur interdit définitivement l'accès à la lecture à haute voix.
Elle se nomme le "Com-phone".
Ne cédons pas à la tentation d'interpréter le préfixe. Quoique...

Lire la suite

vendredi 4 mai 2018

Obsolescence programmée du savoir lire.

Les recommandations à l'emporte-pièce du Ministre sur la lecture, que nulle justification n'accompagne — autre que "c'est ce que dit la science" — ne sont pas seulement insultantes pour les enseignants, elles sont dangereuses pour les enfants : elles installent par avance l'échec des études futures pour un très grand nombre d'enfants. Il est temps de lui rappeler d'autres données scientifiques, fondées celles-ci scientifiquement, et vérifiables, sur tout ce dont il ne parle pas : ce qu'est la lecture, ce qu'est un enfant de six ans, comment s'effectue ses apprentissages et ce qu'est la langue des écrits que ceux-ci doivent savoir lire à la fin de leur apprentissage.
Beaucoup de réponses à ces questions ont été abordées déjà sur ce blog. Mais, outre qu'il faut y revenir sans cesse, pour tenter d'endiguer les dangereuses aberrations officielles, des précisions s'imposent sur certains manques dans ces préconisations, et sur les risques qu'ils entraînent.

Lire la suite