Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le blog de l'amie scolaire : Questions de profs.

Ce blog n'est pas un forum de débat entre partisans et adversaires de la pédagogie. Il veut être un lieu de réflexion et d'échanges pédagogiques destiné aux professionnels de l'école et à tous ceux qui s'interrogent, doutent, cherchent, souhaitent une aide à la recherche, à la pratique du métier, sans oublier les parents, bien sûr. Nous répondrons à toute question, non polémique...

vendredi 26 avril 2024

A l'école, tous les enfants peuvent réussir. Mais si !

Je le vois et l'entends d'ici, le grand sursaut négatif, voire horrifié, ou accompagné d'un rire nerveux, qui surgit chez une majorité de lecteurs, devant ce titre, rire que relance et décuple la formule de J.J.Rousseau, citée dans un commentaire du billet précédent par l'ami Alain : "faites-en vos égaux pour qu'ils le deviennent": Ah ! Que c'est drôle !
Et puis, il a ceux que ces propos agacent et mettent en colère : que faites-vous de la "constance macabre", chère à l'ami Antibi, et/ou de la nécessité du tri social : où allons-nous si tout le monde réussit ?
Et si c'était quand même souhaitable, et même possible ?

Lire la suite

lundi 22 avril 2024

Non, Gabriel : on ne décide pas des jeunes sans eux !

C'est un principe, dont on ne doit jamais déroger : pas de décisions sur les jeunes de la classe ou de la maison, sans concertation avec eux. Mais monsieur Attal ne saurait s'arrêter à ce qu'il ose nommer de cette bien laide formule : "une culture de l'excuse". Il est vrai qu'on a aucune envie de l'excuser, lui : ses propos sont inexcusables. Propos de nanti qui craint pour son confort bourgeois et brandit la morale de celui-ci, pour s'en protéger.
Sauf que c'est le contraire de la morale.
Ministre aveugle et prétentieux, ses propos, sur ce qu'il ne connaît pas, font honte à l'Education Nationale, qu'il a l'audace de représenter.

Lire la suite

jeudi 18 avril 2024

L'autorité, elle vient d'où ?

Face aux agressions souvent violentes, d'une partie de la jeunesse d'aujourd'hui, notre distingué Ministre de beaucoup de choses, Gabriel Attal, prône un "sursaut d'autorité" à l'égard de la jeunesse, et ce, sur un ton nettement éloigné de la démocratie. Une formule qui inquiète car elle pose plus de questions que de réponses.

Lire la suite

mercredi 10 avril 2024

Le "choc des savoirs" ? C'est non !

La célèbre formule du Ministre de l'E.N., dont il est si fier, est, sans doute, la plus exaspérante de toutes celles qu'il a lancées depuis son arrivée aux deux Ministères qui lui ont été confiés. Une majorité d'enseignants ne cesse d'affirmer, dans les divers réseaux, leur opposition à cette formule et aux conséquences concrètes qu'elle entraîne.
Il importe de les analyser, pour faire des propositions pour contrer les méfaits de cette formule, qui offre une assez vilaine image de ce qu'on appelle "apprendre".
Non, un savoir n'a rien à voir avec un coup de pied quelque part !

Lire la suite

dimanche 24 mars 2024

Aujourd'hui, c'est grammaire ! Flûte alors...

Oui, l'annonce d'un travail en grammaire ne suscite en général, que le soupir navré, déclenché par l'inéluctable déplaisant. Et pourtant, dans son commentaire du billet précédent, l'ami Astro me demande des précisions sur la grammaire, notamment celle qui fut nommée "transformationnelle", dans les années 2006 et suivantes...
Comme j'appartiens à la petite minorité de ceux qui aiment ça, c'est avec grand plaisir que, en le remerciant, je souscris à sa requête.

Lire la suite

mercredi 13 mars 2024

Encourager la lecture ?

Il y a quelques jours, France Culture a diffusé une émission portant ce titre, de toute évidence, plein de bonnes intentions, et qui, pourtant me laisse un goût vaguement amer et une impression lourde d'insuffisance et de platitude, avec une question importante, restée en suspens : "encourager" la lecture ? Vous êtes sûrs que ça suffit ? .

Lire la suite

lundi 19 février 2024

Enseigner, ça veut dire quoi ?

On va, sans doute, m'accuser de faire de la provocation avec une telle question. Pourtant, il semble plus que jamais urgent de la poser : nos dirigeants actuels semblent bien l'avoir oubliée.

Lire la suite

lundi 29 janvier 2024

Encore et toujours : la lecture et son apprentissage.

A la longue, ça énerve ! Reviennent régulièrement les mêmes questions, les "méthodes" à choisir (globale ou syllabique ?), la "querelle" prétendue sur ce sujet, et autres balivernes, qui occupent sans rien apporter, comme cette proposition faite par la Commission d'Information sur l'Apprentissage de la Lecture, pour qui la meilleure solution consiste à mener "une véritable politique des manuels d’apprentissage"...

Lire la suite

mercredi 17 janvier 2024

Ecole : quand la liberté se trompe de route...

Et voilà ! Un débat, vieux comme la république, qui repart une fois de plus, et en pleine lumière, avec télé et tout le reste : faut-il préférer l'école, dite "libre", à l'école publique, qui ne le serait donc pas ? J'ai l'impression de revivre, au grand jour, des conflits que, du haut de mon "grand âge", je croyais résolus depuis longtemps, les ayant déjà vécus dans mon enfance, de façon à la fois difficile et douloureuse.

Lire la suite

jeudi 21 décembre 2023

L'école : en progrès ou en marche arrière ?

Je viens de relire un ouvrage passionnant, de presque trente ans d'âge, au titre éloquent : "L'école : en progrès, mais pourrait mieux faire". Son auteur : Jean-Paul Julliand, ex-prof de gym, agrégé de cette discipline, auteur et réalisateur de films sur l'école — et pas que. Et surtout, un fameux pédagogue.

Lire la suite

mercredi 29 novembre 2023

Le manuel de lecture : objet saugrenu et dangereux...

Ce titre va faire bouger les lecteurs, au moment où, en haut lieu on vient juste d'apprendre qu'il est question, de "labelliser", officiellement ces objets scolaires incontournables, et qui se vendent si bien qu'il sont une des plus importantes sources de bénéfices pour les libraires
Personnellement, tous ces constats me semblent à la fois navrants, et très inquiétants, quant à l'idée qu'elle éclaire de ce que signifie "apprendre à lire"...

Lire la suite

vendredi 24 novembre 2023

Tiens ! Le redoublement redouble encore...

Notre distingué ministre de l'Education souhaite revenir sur "le tabou du redoublement". Cette formule a comme un relent de déjà entendu : on n'en finira donc jamais de répéter les mêmes choses, comme si on redécouvrait périodiquement l'eau chaude ?

Lire la suite

vendredi 17 novembre 2023

Un ministre sans vergogne... et sans culture...

Et pourtant, de la vergogne — et de la culture, pédagogique — quand on est ministre de l'Ecole, il lui en faudrait pour éviter le ridicule : affirmer comme si c'était une découverte récente, ce qui a été dénoncé comme une erreur, depuis plus de cinquante ans, ne saurait être un atout, pour personne, mais cela frôle la honte quand c'est un ministre qui tient ce genre de discours. Tentons de lui offrir quelques miettes, de cette culture qui lui manque...

Lire la suite

mardi 24 octobre 2023

Mais non ! Les élèves n'ont pas de "niveau"...

Le "niveau baisse" à l'école.
Depuis plus de soixante-cinq ans que je suis enseignante, j'entends dire qu'il n'a pas cessé de baisser. Il doit avoir rejoint le fond des catacombes depuis longtemps.
Et depuis la même durée du temps, on rend responsables les mêmes données, la disparition (?!) de la méthode syllabique pour apprendre à lire, et le laxisme généralisé de l'école.
Il est clair qu'on a tout faux.
D'abord, c'est quoi le "niveau" des élèves ?

Lire la suite

mardi 17 octobre 2023

C'est à cela qu'un prof doit être formé.

Dans un texte très fort, dont ce titre est une des conclusions, Philippe Meirieu, développe ainsi le "cela" :
L’accès à une pensée exigeante et le refus de toute forme d’emprise, la lutte contre tous les slogans et toutes les théories du complot, l’effort pour ne jamais s’en tenir aux fausse évidences et la volonté de permettre à chacun et à chacune de « penser par lui-même » sans jamais renoncer à « construire du commun ».
Impossible de résister au besoin d'explorer les richesses de cette formule, contradictoire, et provocatrice.

Lire la suite

vendredi 6 octobre 2023

Tiens ! Re-voilà les groupes de niveaux...

Depuis quelque temps, le ministre Gabriel Attal lance, à la volée, quelques poignées d'affirmations prétendument "choc", même si l'on y décèle comme un relent de "déja vu", voire, de "déjà mal reçu". Cela vient d'empirer avec l'annonce de la création en classe de sixième, au moins, des fameux "groupes de niveaux". En voilà une idée, qu'elle est bonne... Et nouvelle !!

Lire la suite

mercredi 20 septembre 2023

Enseignant : un métier et un Ministre...

Un beau métier, et même l'un des plus beaux qui soient : cela a été dit bien des fois depuis que l'école existe. On ne peut pas en dire autant de chacun des ministres qui en ont eu la charge. Si elle en a eu d'excellents durant son existence, d'autres ont laissé ou laisseront des souvenirs divers. Celui qui est en poste actuellement se comporte avec une maladresse qui n'augure rien de bon : comme si ce métier était inconnu ou trop méconnu, il se croit obligé d'expliquer lourdement comment un enseignant doit travailler... N'aurait-il aucune connaissance de l'histoire de son ministère ?

Lire la suite

dimanche 10 septembre 2023

Quand évaluer prend la place d'apprendre

Je reçois d'Eléanore, le post suivant : Nous n'aurons pas le temps de lire ni d'observer la langue et d'en relever les caractéristiques étonnantes ou régulières. Nous n'avons pas le temps car nous devons faire passer les évaluations nationales de CM1. 25 exercices selon des modalités à appliquer scrupuleusement et des résultats sous forme de graphique à communiquer à la famille. Apprendre ? Nous n'avons plus le temps : il faut évaluer !
Ce constat implacable et déchirant exige qu'on y revienne.

Lire la suite

samedi 2 septembre 2023

Sauver le français ?

Telle est la question que posait l'hebdo : "L'obs", ce matin-là.
A cette déchirante demande, a fait écho, le lendemain, un vibrant plaidoyer, adressé au Ministre de l'Education, signé des principales intelligences de notre époque : "Nous voulons une véritable culture de la lecture et de l’écriture, accompagnée d’un usage intelligent des nouvelles technologies. Aidons nos enfants à acquérir une pensée autonome, humaine, empathique, structurée, libre."

Lire la suite

mardi 25 juillet 2023

Arbitraire, l'orthographe française ? Mais non, voyons !

Pour agrémenter les vacances de nos collègues et amis, rien de tel qu'un petit rappel sur l'orthographe à méditer pour la rentrée, abordant, sous un autre jour, un sujet dont on sait qu'il reste un vrai souci pédagogique.
Il est vrai qu'elle a mauvaise réputation, et l'adjectif "arbitraire" lui est souvent attribué, paré d'une signification nettement péjorative, et pourtant largement erronée, faute de connaître l'histoire de sa naissance et de son évolution.
C'est l'occasion de revoir ça de près.

Lire la suite

jeudi 6 juillet 2023

Des évaluations à mi-parcours, pourquoi ?

C'est le "must" des trouvailles du ministère de l'Education Nationale : évaluer les acquis d'un travail pédagogique "à mi-parcours". En théorie, cela se défend très bien, justifiée par le fait qu'à mi-parcours, normalement, la moitié du travail attendu, des savoirs à acquérir, devrait être accompli. Cela semble d'une logique imparable. Sauf que...

Lire la suite

vendredi 30 juin 2023

La politique en classe ? Quelle horreur !

Là, il faut le reconnaître, le blog fait fort !
Seulement voilà, il se trouve que le blog de Mediapart diffusait hier matin une tribune signée du Collectif "Territoires vivants de la République", largement composé d'enseignants, qui me semble mériter diffusion et lecture approfondie, rendue doublement nécessaire par des événements récents.

Lire la suite

lundi 12 juin 2023

L'évaluation des acquis en classe : légitime nécessité, ou maladie honteuse de l'école ?

Voilà un sujet qui n'en finit pas de nous préoccuper : au début de l'existence de ce blog, en janvier 2009, il fut l'un des premiers sujets évoqués. Et, depuis, il est revenu à plusieurs reprises. Aujourd'hui, il faut encore y revenir, parce que "l'évaluationnite", comme disait l'ami Pierre, jadis, est une maladie coriace, qu'on n'est, malheureusement, pas près d'éradiquer.

Lire la suite

mercredi 17 mai 2023

Déchiffreur et/ou lecteur ?

C'est le "et/ou" qui semble bien une des clés du débat que pose cette question : le lien qui unit ces deux mots, est-il d'ordre chronologique ou logique, l'un excluant l'autre ? Depuis toujours cette question encombre et pollue le débat sur l'apprentissage de la lecture... Un nettoyage en profondeur est indispensable : à nos chiffons et balais !

Lire la suite

dimanche 30 avril 2023

Anticiper : ça doit s'apprendre.

Dans le billet précédent, sur la notion de "punition", Laurent Carle affirme : "La punition n’est donc pas que faiblesse, elle est aussi poison pour la pensée autant chez celui qui n’est pas puni que pour celui « qui la mérite »". C'est signé Laurent Carle .
Parmi tous les effets néfastes de la punition, l'un des plus graves, en effet, est qu'elle bloque l'esprit du "puni" sur un présent désagréable, rendant quasi impossible toute réflexion féconde sur l'événement qui l'a motivée, et ses conséquences effectives. En fait, loin de "faire réfléchir" (comme disent les "punissants"), elle tue l'intelligence du "puni", qui, bloqué sur le déplaisir éprouvé devient incapable d'imaginer les conséquences de l'acte qui l'a motivée.

Lire la suite

samedi 15 avril 2023

Punir, pourquoi et pour quoi faire ?

"Ça lui apprendra ! "
Cette affirmation accompagne, en général, l'annonce d'une "punition", qui se manifeste souvent par une privation, ou par une forme de souffrance imposée : privation de dessert ou de sortie, mise en prison ou au cachot, coups et blessures, etc.
Sur ce point, quand on jette un regard historique sur les pratiques, jadis en usage, on découvre que la créativité humaine y est quasiment sans limites.
Mais la question n'a toujours pas de réponse définitive : oui ou non, la punition est-elle efficace, contre les désobéissances diverses, de l'enfance, comme de l'âge adulte, et que peut-on en "apprendre" ?

Lire la suite

jeudi 6 avril 2023

Une école sans voiture-balai...

Cette formule-choc est signée Laurent Carle. Elle définit admirablement ce que devrait être une école, en éclairant la contradiction monumentale où s'englue l'école depuis quasiment sa naissance.
Comment se débarrasser de cette gadoue : essayons d'y réfléchir ensemble.

Lire la suite

samedi 1 avril 2023

Désintoxiquer l'orthographe...

Ah bon ? L'orthographe serait intoxiquée ?
Hélas oui, et depuis longtemps ! Par un virus sournois et coriace, qui se propage partout où elle est présente, et fait perdre tout bon sens à ceux qui sont concernés, directement ou non, par l'enseignement de l'écriture en français. Ce virus a pris la forme d'une activité scolaire, censée résoudre tous les problèmes de production d'écrits, je veux parler de la DICTÉE...

Lire la suite

jeudi 16 mars 2023

L'évaluation : une aide aux apprentissages ?

Après la conférence dite "de consensus" sur l'évaluation en classe, qui s'est tenue en novembre dernier, le CNESCO vient de rendre les conclusions de son travail, intitulées : "L'évaluation au service des apprentissages ". André Tricot, qui en rend compte sur le site du café pédagogique, est optimiste : il y voit des avancées importantes qu'il ne faut pas négliger... C'est là un énorme travail auquel il faut rendre hommage, et qui devrait apporter beaucoup aux collègues. Pourtant, comme presque toujours, il manque quelque chose d'important...

Lire la suite

mercredi 1 mars 2023

Lire avec aisance...

Cette élégante formule est celle du ministre, qui déplore que, seulement une élève sur deux n'en soit capable. Outre son élégance, elle a également le flou habituel des formules officielles : peut-on dire, par exemple, que les gens qui, dans le métro ou le train, sont plongés dans un roman ou un magazine, les lisent avec aisance ?
N'y aurait-il pas ici, une fois de plus, confusion lecture / lecture à haute voix ?

Lire la suite

lundi 20 février 2023

Le travail scolaire : en classe ou à la maison ?

Certains ont peut-être envie de répondre : "Deux domaines distincts, et qui doivent le rester !" Tandis que d'autres vont répondre : "Les deux, mon capitaine"...
Quant à l'hôtesse du blog, elle y répondit le jour du billet n°1, sans aucune ambiguïté : Et si l'on mettait enfin les élèves à travailler EN CLASSE, et non chez eux, quand ce n'est plus le moment... ?

Lire la suite

mardi 14 février 2023

Tiens, revoilà la fluence !

Elle revient de façon périodique, — régulière, comme les radis, chantait Francis Lemarque, à propos des "dernières" guerres. Mais ici il ne s'agit que de la fluence en lecture, c'est-à-dire du nombre de mots qu'il faudrait savoir lire par minute : c'est tout de même moins grave. C'est toutefois une notion assez agaçante, qui, certes, "en jette", comme on dit, mais sans avoir l'intérêt correspondant, et surtout qui, parfois, détourne des vrais problèmes de l'enseignement de la lecture, et rend possibles quelques dérives, aussi terrifiantes que ridicules.

Lire la suite

samedi 4 février 2023

Et l'oral, alors ?

Ce titre ne date pas d'aujourd'hui : c'est celui d'un des volumes de la revue DE L'INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHES PÉDAGOGIQUES, rédigé collectivement par l'équipe INRP "français" en 1985. Et s'il n'a rien de scandaleux aujourd'hui — même si la pédagogie de l'oral n'a toujours pas la place qui devrait lui revenir dans les pratiques de classe — à l'époque, l'écrit étant l'unique objet des préoccupations scolaires, c'était une audace assez grande de parler de l'importance de l'oral, au point de lui consacrer un numéro entier de la revue. Et cela, c'est à Hélène Romian, la "patronne" de la recherche pédagogique "français", dans ses premiers débuts, qu'on le doit.

Lire la suite

mardi 24 janvier 2023

Apprendre l'orthographe française...

On n'en sort pas ! Il est des clous sur lesquels il faut taper longtemps et fort pour qu'ils rentrent là où on les attend. Il est vrai que l'orthographe, avec son exercice-phare, la dictée, occupe, dans la pédagogie du français, une place qu'on pourrait qualifier de démesurée, mais qui se justifie néanmoins, pour deux raisons : écrire, dans la vie d'aujourd'hui est une activité incontournable de communication écrite, et la manière de le faire est un marqueur culturel incontestable.
Le fait qu'on y revienne sans cesse, est une preuve que les problèmes pédagogiques et sociaux qu'elle pose n'ont toujours pas trouvé de solution satisfaisante. Creusons la question.

Lire la suite

lundi 16 janvier 2023

Est-ce important, oui ou non, d'écrire sans fautes ?

En fait, c'est ici qu'est le problème, et c'est sur ce point que les réponses divergent. Pour certains, si l'on comprend ce qui est écrit, peu importe qu'il y ait des "fautes" — ou "erreurs", terme plus juste, dépourvu des connotations moralisantes du mot "faute". Mais, qu'on dise "faute" ou "erreur", en orthographe, ne sont pas majoritaires, ceux qui la considèrent bénigne, et le choix, majoritaire lui, du mot "faute", avec ses incontournables connotations morales, donc graves, est, à lui seul une réponse positive à la question posée. Essayons de comprendre.

Lire la suite

vendredi 13 janvier 2023

Trois mois après, les fondamentaux encore !

Ça se resserre, on dirait : ce n'est plus chaque année, c'est tous les trois mois qu'ils reviennent, les fameux fondamentaux ! La note ministérielle du 10 Janvier sur le plan d'action pour l'école maternelle, est particulièrement claire : deux priorités : le langage et les premières notions de mathématiques.
Pour des enfants qui ont entre trois et six ans, que peut-on rêver de mieux ?

Lire la suite

mardi 10 janvier 2023

Après l'orthographe, la dictée, bien sûr !

C'est le ministre lui-même qui, en réponse à l'éternelle mélopée de la baisse du niveau en orthographe, renvoie la dictée comme remède urgent.
Décidément, la puissance des idées reçues n'a rien perdu de sa vigueur, ni la cécité d'intelligence, de son éclat. Il faut dire que celle-ci engendrée et confortée par la répétition des mêmes raisonnements faux, repris et ressassés à l'envi, est véritablement ahurissante : comment la dictée, une activité qui contraint l'élève à inventer la graphie des mots qu'il ne connaît pas ou qu'il a oubliés, pourrait-elle améliorer ses connaissances orthographiques ?

Lire la suite

jeudi 15 décembre 2022

Merci le CSEN, et bonne année à tous !

Oui, merci à lui : que ferons-nous sans lui, et ses conseils si judicieux et si novateurs ?
Quelques semaines avant les vacances, ce ne sont rien moins que treize conseils, joliment annoncées comme "quelques bonnes idées d'innovation pédagogique", qui nous sont arrivés comme un cadeau de Nouvel An. Des conseils vraiment nouveaux, et qui vont, c'est évident, révolutionner l'école française de fond en comble — pour son bien, et même son mieux, évidemment.

Lire la suite

lundi 12 décembre 2022

Orthographe, encore et toujours...

Périodiquement, la question de l'orthographe remonte à la une des publications. Nous sommes dans une période de remontée d'icelle. Bon ! Il faut faire avec, et rappeler sans se lasser quelques vérités élémentaires. Et, parce qu'elle est essentielle, celle de la pédagogie de l'orthographe.

Lire la suite

jeudi 8 décembre 2022

Toujours l'orthographe !

L’orthographe fout le camp. Plus à flots massifs comme au tournant du siècle. Mais comme une baignoire qui fuit, mot après mot, accord après accord. L’erreur orthographique, hier socialement discriminante, est maintenant bien davantage partagée. C’est bien le statut de l’orthographe qui est interrogé.
Voici le cri d'alarme que lance François Jarraud sur le café pédagogique de ce matin.

Lire la suite

vendredi 4 novembre 2022

Lecture : des pedagogies inacceptables ?

Ce titre étonnant, est signé CSEN, le Conseil Scientifique de l'Education Nationale, qui, en octobre 2022 a publié une note d'alerte, sur l'enseignement de la lecture en CP, accompagnée d'une lettre aux enseignants et de recommandations issues de la recherche scientifique sur le sujet.

Lire la suite

lundi 24 octobre 2022

Un devoir de vacances

Nous sommes à l'entrée de deux semaines de vacances scolaires. Ce n'est aussi que le début d'une année nouvelle, qui, pour l'école, s'annonce assez morne. Pas de catastrophe annoncée, mais une sorte de platitude, triste et terne, presque aussi dangereuse, parce que propice aux retours, quasi involontaires, des pires habitudes... Un débat lancé syndicalement sur la notion de "fondamentaux" n'a secoué, comme d'habitude, que ceux qui sont coutumiers de la secousse, sans émouvoir la masse molle des silencieux.
Comment secouer le cocotier ?

Lire la suite

vendredi 21 octobre 2022

Les "fondamentaux" sont de retour !

Ils sont là et bien là ! Ils sont même à la mode en ce moment : c'est, en effet, sur ce thème que travaille en ce moment, l'actuelle Université d'Automne du Snuipp-FSU. La question, du reste, revient régulièrement, y compris en haut lieu, sur le tapis des débats en matière d'éducation, autour de deux sujets faisant débat : la notion même de "fondamentaux", qui pose un tri, une sélection dans les savoirs à acquérir pour les enfants, et le résultat de ce tri : existe-t-il des savoirs prioritaires ? Et lesquels ?

Lire la suite

vendredi 30 septembre 2022

Lire : c'est la quantité qui fait peur.

Il va falloir lire tout ça ?.
Ce cri d'effroi devant la longueur d'un texte à lire immédiatement, chacun l'a entendu maintes fois, et même l'a poussé à diverses reprises devant des écrits présentés comme une réponse à des demandes d'aides, modes d'emplois d'instruments nouveaux, guides explicatifs, et autres outils censés faciliter le travail à faire. Paradoxe étrange : quand on a besoin d'aide, n'est-il pas souhaitable que la réponse soit détaillée et précise ?

Lire la suite

jeudi 15 septembre 2022

Scolariser la maternelle ?

Nous y sommes : la gangrène capitaliste, qui s'infiltre partout, a touché l'école : faut que ça rapporte ! Donc, toujours plus fort, plus sérieux, plus rentable... On n'est pas là pour jouer et nos enfants doivent apprendre tout de suite à ne pas perdre leur temps. Après tout, comme le dit fort bien un personnage important de la DGESCO — une femme ! — tous les enfants n'ont pas besoin de faire la sieste...

Lire la suite

mercredi 7 septembre 2022

"Lire" à haute voix, est-ce une situation de lecture ?

Curieuse question, curieusement écrite : pourquoi des guillemets au verbe ?
Bien évidemment, pour laisser entendre qu'à haute voix, la lecture est autre : lire, c'est construire du sens sur un écrit et pour le lire à haute voix, c'est-à-dire, pour communiquer ce sens construit, il faut avoir lu avant. Il est toutefois légitime de la poser : certaines injonctions du précédent ministre laissant penser que la lecture à haute voix est bien une activité de lecture, pouvant servir à la fois d'évaluation du savoir lire et d'entraînement à la lecture rapide.
Il faut donc creuser la chose pour y voir un peu plus clair.

Lire la suite

jeudi 1 septembre 2022

L'échec scolaire, il vient d'où ?

En ce jour de rentrée, et plus que jamais, il importe de réfléchir à cette notion, qui paraît à tant de penseurs avertis si tranquillement incontournable, puisque évidente, sauf à penser qu'elle s'aggraverait (le niveau baisse !). Notre ami Laurent Carle nous envoie une réflexion passionnante, qui donne furieusement envie de la proposer aux amis du blog, pour qu'ensemble on puisse la creuser et, peut-être contribuer à certaine prise de conscience.

Lire la suite

dimanche 28 août 2022

Bien démarrer, est-ce important ?

Puisque nous voilà partis pour une nouvelle année, la question du démarrage s'impose.
Il serait, paraît-il, essentiel qu'il soit bon : de fait, l'avoir manqué est souvent considéré comme une catastrophe : aux cent mètres, par exemple, c'est incontestable ! Mais il n'est pas évident que ce soit vrai en tout domaine et croire le contraire, par exemple dans les études, engendre parfois des drames, en projetant, sur la suite du parcours, un halo d'échec qui peut l'handicaper gravement...

Lire la suite

vendredi 17 juin 2022

Vous avez dit "ludique" ?

"le jeu est-il toujours ludique ?". Cette question, posée pour le bac pro cette année, a été la cause de très nombreux échecs à l'épreuve, une majorité d'élèves révélant leur ignorance du sens de ce mot. Grand émoi dans les hautes sphères, qui voient là confirmation de la baisse du niveau des élèves... Et si c'était une confirmation de tout autre chose ?

Lire la suite

samedi 11 juin 2022

Pour qui sonne l'écrit ?

Dans une lointaine année, (1977 !), parut un ouvrage, écrit à quatre (Laurence Lentin, Christiane Clesse, Jean Hébrard, et Isabelle Jan), qui s'intitulait "du parler au lire" (ESF).
Leur hypothèse était, qu'avant d'être un bon lecteur, l'enfant devait d'abord être un "bon parleur", et que, c'était par le désir de transmettre cette parole — donc par le son — qu'il devenait lecteur. Qu'en est-il aujourd'hui ?

Lire la suite